Je Viens De Me Faire Plaisir Avec Une Machine à Pain!

Qui n’a pas envisagé de faire sa miche de pain soi-même ? Si le produit en vaut la chandelle, s’improviser boulanger requière du temps.

La création de la machine à pain fait gagner un temps incalculable.

Avec cette machine, un simple mouvement suffit : regrouper tous les ingrédients dedans, allumer la machine et vous n’avez qu’à le manger ! La machine à pain est une petite révolution gourmande dont chacun peut aujourd’hui s’équiper.

Présente sous nombreuses marques et dans nombreuses variantes, plus ou moins complètes, la machine à pain est une initiatrice d’économies et un efficace plaisir gourmand.

La kyrielle de modèles de machine à pain n’a fini d’augmenter, il est ainsi atrocement compliqué de s’y retrouver quand l’on démarre et qu’on recherche la meilleure machine à pain.

Les fonctionnalités de base d’une machine sont les mêmes d’un modèle à l’autre : les programmes, qui permettent à la machine de s’ajuster au type de pain que vous voulez mitonner (pain blanc, rapide, complet, brioché, …) et contrôlent alors la cuisson de la pâte ; le contrôle de dorage de votre pain, qui va donc avoir une croûte plus ou moins dorée et craquante ; le départ différé, qui est spécialement utile pour que votre pain soit disponible au moment du réveil par exemple ; et la fonction « maintien au chaud », qui va ajuster la température du pain pour qu’il reste tiède et croustillant pendant des heures après avoir été fait.

pain aux céréales en machineSi vous projetez faire votre pâte à pizza, ou réaliser des plats plus raffinés à base de céréales ou de fruits secs, allez voir les modèles plus avancés.

Les devront sélectionner des machines à grandes quantités afin de satisfaire tout le monde.

Les solitaires ou les jeunes couples, eux, s’orienteront vers des modèles plutôt petits.

Les petits modèles, certes compacts, ne sont pas économiques pour les familles de quatre ou plus.

Il faut en effet redémarrer la machine plusieurs fois, ce qui entraîne une usure additionnelle et une consommation électrique plus forte : dans ce cas il est préférable de produire la bonne quantité en un cycle avec une grosse machine, que sur plusieurs cycles sur une machine de volume compact.

Les types de machines les plus sophistiqués peuvent approcher les 300 €, et proposent une légion de fonctionnalités capables de fabriquer de nombreuses recettes, telles que les gâteaux, pâtes à pizza, confitures, pains spéciaux et sans gluten ; elles offrent un programme spécial « bagel » ; différents programmes peuvent sauvegarder vos recettes personnelles ; un distributeur automatique d’ingrédient permet de concocter des recettes difficiles sans manipulation de votre part : les ingrédients sont introduits au bon moment de la préparation par l’appareil ; plusieurs tailles de pain sont disponibles, et d’autres fonctions commodes sont ajoutées pour une aisance d’utilisation maximal (coupure des signaux sonores pendant la nuit, maintient au chaud, départ différé…).

Un large choix de livres sur le pain est disponible et vous permettra d’exploiter au mieux votre nouveau jouet!

Les machines à pains fournissent bien des avantages, mais il ne faut pas occulter les inconvénients : le stockage dans les petites cuisines de studio peut se montrer compliqué du fait de leur encombrement minimal.

Pour peu que vous soyez au 6ème sans ascenseur, n’excluez pas que ces machines, mêmes petites, pèsent : 4 kg pour les « mini » et 9 kg pour les plus avancées.

Certes cela reste un investissement, en argent et en temps – au moins pour acheter les ingrédients, les mettre dedans et laver votre machine, néanmoins si vous adorez manger des pains spéciaux, vous allez pour sûr rentrer dans vos frais.